Une semaine à Madère



On m'avait prévenue: "Madère c'est une île coup de cœur !". Et bim ! En plein dans le mille. L'île aux fleurs m'a belle et bien séduite...
Si vous êtes friand de faune et de flore, de randonnées en bord de mer, en montage ou en forêt, bref si vous aimez la nature, Madère est faite pour vous ! 


Nous y avons passé une semaine en mars dernier. Long et court à la fois... Cela laisse le temps de parcourir une grande partie de l'île et de s'en imprégner mais quelques jours supplémentaires n'auraient pas été de trop pour la découvrir entièrement. Nous avons globalement eu du beau temps mais en fin de séjour la pluie et le brouillard nous ont empêchés de profiter de certaines balades et cette sensation de "trop peu" est alors apparue. Même si ce temps a aussi son charme...




Avant de vous présenter mes lieux coups de cœur à Madère, quelques informations générales...

Madère peut vous accueillir pour votre cure de nature toute l'année, le temps y est doux, vous n'aurez jamais trop chaud ni trop froid ! En effet, les températures peuvent aller de 12° à 25° de janvier à décembre. Ce qui ne veut pas dire que vous aurez du soleil tout le temps ! La météo peut être changeante au cours d'une même journée et parfois en fonction des endroits où vous vous trouvez. Et logique: plus vous montez dans les montagnes, plus ça se rafraîchit !
Peut-être étions-nous un petit peu tôt dans la saison, quelques semaines plus tard les paysages auraient été davantage fleuris. Même si nous avons déjà pu admirer de belles choses !




Nous avons été très bien accueilli partout où nous sommes passés. Vraiment. Nous avions loué deux logements sur la semaine, à Arco de Calheta et à Porto da Cruz. Nos hôtes étaient parfaits, nous n'avions jamais été aussi bien reçu qu'ici ! Avec en prime des petites douceurs de l'île, faites-maison, à déguster...
Nous avions fait le choix de couper notre séjour en deux, d'abord au sud-ouest de l'île, ensuite au nord-est, cela nous permettant de faire moins de route. Mais l'île n'étant pas très grande, vous pouvez aussi trouver un logement du côté de Funchal par exemple, et sillonner autour ensuite.

Pour vous déplacer, je vous conseille de louer une voiture. Ça me semble même indispensable si vous voulez être libre de vos déplacements et parcourir l'ensemble de l'île dans sa globalité et hors des sentiers battus. Le réseau routier est plutôt bien entretenu, de nombreux tunnels permettent de faire le tour de l'île sereinement et rapidement. Le reste des routes peuvent être sinueuses, certaines nécessitent de bons freins ! (Petite note: vérifiez d'ailleurs l'état des freins et plaquettes lorsque vous récupérez votre véhicule à l'agence de location ! Nous avons dû appeler la dépanneuse car les nôtres étaient au bout du rouleau. Et en fonction de là où vous vous trouvez, ils sont bien utiles !)

Il n'est pas nécessaire de parler Portugais pour visiter Madère, l'anglais y est parlé partout ! On m'avait dit le contraire mais nous n'avons jamais été embêté pour communiquer. Certains habitants de l'île ou restaurateurs parlent même le Français, ce qui peut parfois se révéler pratique !


Allez, entrons dans le vif du sujet. Je vous propose une liste de lieux qui, à mon sens, sont à découvrir si vous venez sur l'île. Je le disais plus haut, nous n'avons pas eu le temps de tout voir, cette liste n'est donc pas exhaustive !
Je commence par l'ouest de l'île parce que c'est ce coin-là que nous avons visité en premier, pour terminer par l'est !




Porto Moniz.

Je ne peux que vous conseiller de venir vous perdre par ici pour découvrir les piscines naturelles de la ville, insolites, sublimes, entre les récifs volcaniques morcelés.
Mais je me dois de vous prévenir que les hôtels et autres infrastructures tout autour viennent quelque peu dénaturer le paysage. Vraiment dommage.

Il paraîtrait que dans le coin, Seixal vaut le coup d’œil également. Mais nous n'avons pas eu le temps d'aller nous perdre jusque là-bas...














Balade le long des levadas.

Les levadas, ce sont ces canaux creusés à flanc de montagne pour recueillir les eaux de pluie. Il y en a partout sur l'île (2000 km au total !) et ils permettent aux marcheurs qui les suivent de profiter de certains paysages !

Nous avons notamment randonné du côté de Rabaçal, sur le plateau Madérien dans la région des sources. Je vous conseille d'acheter le guide des randonnées de Madère qui répertorie l'ensemble de celles proposées sur l'île. A mon sens indispensable ! Il s'agit ici de la rando n° 51 - "25 sources". 












Jardim do Mar. 

Petit village plein de charme dans le sud de l'île, flanqué de falaises. On a aimé se perdre dans ses petites ruelles, admirer les nombreux jardins fleuris, contempler les surfeurs prendre les vagues dans un panorama de rêve...














Cabo Girao

Vous pourrez y bénéficier d'un panorama assez dingue, à 580m de hauteur ! Ce fût notre première halte le jour de notre arrivée et nous avons été non seulement impressionnés par la vue mais par les senteurs diverses et variées de la flore nous entourant. Une belle façon de nous accueillir !








Funchal.

La capitale ! La grande ville de l'île est pleine de charme. Il est plaisant de se balader dans ses rues et surtout de visiter son marché des Laboureurs, un lieu plein de vie, haut en couleurs ! Du poisson, des fleurs, des fruits... De quoi faire quelques emplettes ! Petit bémol toutefois, certains marchands peuvent se montrer insistants pour que vous goûtiez leurs produits et donc les acheter ensuite. Mais ce n'est pas la majorité, loin de là !










Marché des LaboureursMarché des LaboureursMarché des laboureurs


Marché des laboureursMarché des laboureursMarché des laboureurs


Marché des laboureursMarché des laboureursMarché des laboureurs



Funchal fait parti des rares villes à disposer d'un téléphérique. Pas étonnant quand on voit sa disposition, en amphithéâtre ! Pratique quand on veut aller visiter l'un de ses deux jardins renommés, nichés sur les hauteurs. Nous avons choisi de découvrir le jardin tropical, reconnu comme l'un des plus beaux au monde. Son voisin, la jardin botanique, est à priori tout aussi réputé...

















Les montagnes du centre.


Dans le centre-est de l'île, le Parc Forestier Flora de Madeira vous fera découvrir une nature abondante, splendide. Les panoramas sont somptueux ! Nous les avons découvert sous un temps couvert, ils doivent l'être encore plus par temps dégagé...

Nous avons dans un premier temps admiré la vue du "balcon" de Ribeiro Frio (rando n° 17 du guide), d'où l'on peut apercevoir le plus haut sommet de l'île, le Pico Ruivo.









Puis nous y sommes montés (rando n° 33) ! La visibilité n'était pas idéale mais l'atmosphère magique...Nous avons pu apercevoir le Pico Arieiro, son majestueux voisin.












Pointe San Laourenço.

Un lieu magique, dingue même ! On n'a pas cessé de nous arrêter, de regarder autour de nous, tellement chaque point de vue nous en mettait plein la vue ! Le temps, entre soleil et nuages, amenait des lumières différentes au fur et à mesure de notre randonnée (rando n° 12 du guide). Les paysages sont tout autre que ceux du centre de l'île, ici minéraux, mais tout aussi incroyables !













Pour résumer, le lieu parfait pour déconnecter et en prendre plein la vue ! Vous connaissez ? Peut-être avez-vous des lieux coups de cœur à ajouter à cette liste ?!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire