Douce Provence #2

StepMapRoad-trip en Provence



C'est avec beaucoup de suspens que je vous retrouve après la première partie de notre road-trip provençal ! Je ne peux vous laisser plus longtemps dans cette attente interminable... Qu'avons-nous découvert lorsque nous nous sommes retirés de la Côte d'Azur ?



Road-trip en Provence


Le Colorado ! Si, si. Enfin... Pour être plus précise, nous avons eu un aperçu de ce que pouvait être le Colorado à Roquebrune- sur- Argens avec ses roches volcaniques du Massif de l'Esterel ! Étonnant que ce paysage. Des randos sont proposées dans le coin, nous ne les avons pas faite mais nous avons visité le village, charmant.












L'étape suivante s'est faite à Seillans, un village qui mérite sa présence au classement des "plus beaux villages de France". On prend plaisir à se perdre dans ses ruelles... 
C'est ici que nous avons profité de notre resto des vacances. On en fait peu mais on essaie de mettre le paquet. Pari gagné "Chez Hugo", qui propose une "petite" carte (5 entrées - 5 plats - 5 desserts) avec des saveurs recherchées, l'une des meilleures cuisine que nous ayons eu l'occasion de savourer !












Dans les environs, nous avons entraîné nos cuisses et mollets avant de les mettre réellement au travail dans le Verdon. Direction les Gorges de Siagne, à Montauroux...












Puis le Verdon. Nous avons été subjugué dès notre arrivée dans la région, complètement happés par les gorges, tellement impressionnantes... Les paysages sont à couper le souffle, les falaises vertigineuses, bref c'était notre coup de cœur des vacances. Nous aurions pu nous installer là-bas à tout jamais ! 

Nous sommes arrivés par la "Corniche sublime" - son nom lui va si bien - la route du sud des Gorges et qui descend vers les eaux bleues du lac de Sainte-Croix. Baignade obligatoire !












Et nous sommes montés dans le village typique des Gorges, Moustiers-Sainte-Marie. On m'avait dit "tu verras, c'est très mignon, il faut que tu ailles y faire un tour...". L'endroit est en effet original, un petit village accroché à la montagne... Certainement encore plus plaisant en-dehors de la période touristique !










Le lendemain, nous sommes montés au sommet du Mont Chiran. (Pour info, il s'agit de la rando n°13 de la carte que vend l'office du tourisme pour 4 euros - bien pratique si vous souhaitez crapahuter dans les environs !)
Nous sommes montés donc du hameau des Chauvets, au niveau de la Chapelle Saint-Pierre: 10km de marche avec un dénivelé d'environ 690m pour profiter d'un point de vue exceptionnel à 360°, des Alpes à la Méditerranée en passant par le plateau de Valensole. Tout ça à 1900m d'altitude. On a adoré !
Si vous le souhaitez, vous pouvez passer la nuit là-haut. Un refuge et un observatoire astronomique y sont situés. L'occasion d'observer la lune, les étoiles... dans un cadre de rêve.

















Et comme la vue de là-haut était splendide et que nous étions bien échauffés, nous avons décidé de changer de point de vue et de descendre dans les Gorges jusqu'au Point Sublime ! Et quitte à y être, nous avons également marché jusqu'au Pont Tuve. De là aussi, les Gorges sont somptueuses...









Puis vient le temps de quitter cet endroit magique. Avant ça, nous prenons la Route des Crêtes pour profiter de panoramas prestigieux (comme tout ce que nous voyons ici !)







Nous prenons la route vers le Luberon en traversant le Plateau de Valensole. Le nom ne vous dit rien ? C'est ici que viennent nombre de jeunes femmes, toutes habillées de tenues plus chic les unes que les autres, pour se faire prendre en photo au milieu des champs de lavande. Nous en avons vues quelques-unes, mais personnellement j'ai préféré ne garder que la lavande qui se suffit à elle-même...







Puis le Luberon donc, avec un premier arrêt à Gréoux-les-Bains. Nous n'avons pas été emballés. Etait-ce parce que nous en avions pris plein les yeux à Moustiers-Sainte-Marie et ses environs ? Toutjours est-il que nous avons trouvé notre bonheur un petit peu plus loin, à Roussillon. Un village fascinant de par sa couleur ocre omniprésente, ce pigment naturel  mêlé au sable des falaises.













Vient le tour de Gordes pour une nouvelle halte. Joli village accroché, nous n'avons pas eu le temps nécessaire pour nous en imprégner. Nous étions en effet garés "à l'arrache" sur un parking autorisé pour moins de 10 minutes (nous sommes de grands aventuriers !), autant de temps qu'il nous a fallu pour rejoindre le village. Balade rapide donc, mais agréable !








Et nous terminons notre périple par Avignon, que nous découvrons en plein festival, les rues bondées d'affiches de spectacles et de comédiens cherchant à nous convaincre d'aller les voir sur scène. Une ambiance très sympa malgré la foule. Nous n'avons pas profité du festival mais nous sommes baladé dans les rues de la ville et avons visité le fameux Palais des Papes.

Une visite que je ne peux que vous conseiller où on apprend beaucoup de choses de façon ludique (on se balade avec une tablette tout au long de la visite). on peut ainsi s'immerger à l'époque des papes au fur et à mesure des pièces que nous visitons. Dommage ici que les gradins pour le festival soient installés dans la cour, la vue est alors moins impressionnante.
















Et c'est ainsi que s'est terminé notre séjour en Provence. 2 semaines de découverte dans cette région où il fait bon vivre, avec ses villages si typiques où l'on n'a qu'une envie, celle de s'y installer en terrasse et écouter l'accent chantant des locaux...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire