Camaret, au bout du monde



Des bouts du monde, il en existe tant. Ces recoins, villages d'arrière-fond, patelins que l'on découvre après en avoir traversé tant d'autres, ceux sur qui on ne tombe pas par hasard.
Camaret fait parti de ces endroits reculés et dont la beauté n'est plus à démontrer. Située à l'extrême ouest de la presqu'île de Crozon, entourée par l'Atlantique - plus précisément la mer d'Iroise - , la situation géographique de ce lieu laisse place à des paysages sauvages plus beaux les uns que les autres. 



Ancien port langoustier, Camaret regorge de lieux où il fait bon se balader. Je l'ai redécouverte le week-end dernier sous un magnifique soleil, ce qui ne gâchait en rien les paysages et l'ambiance qui en découlait !

Je n'ai pas pu tout voir (les alignements mégalithiques de Lagatjar ou la chapelle Saint-Julien par exemple), le soleil m'ayant fortement incité à me poser un petit temps sur la plage pour bouquiner, le temps me manquant...
Mais je peux tout de même vous emmener à la Pointe de Pen-Hir, lplage du Véryac’h (celle où il fait bon s'installer pour pique-niquer et éventuellement faire un petit somme sur l'une des petites anses de sable qui se libèrent en fonction des marées) et le port où la célèbre Tour Vauban est érigée près de la chapelle Notre- Dame- de- Rocamadour.

En route !






































































































































Pour plus d'infos :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire