Douce Provence #1


Cela faisait un moment que je ne m'étais pas attardée par ici... Le temps me manquant, les balades ont été beaucoup moins fréquentes ces dernières semaines. L'appareil photo restait bien au chaud le temps de fabriquer notre maison de vacances roulante ! Des heures de bricolage donc mais pour la bonne cause: un road-trip en Provence en ce début du mois de juillet !

Contrairement à nos précédentes vacances, nous n'avions pas spécialement défini les endroits où nous allions nous arrêter, c'est bien là tout l'avantage de partir en fourgon aménagé. Nous avions tout de même parcouru dans les grosses lignes le Guide du Routard - notre fidèle partenaire des vacances ! -  afin de repérer les lieux à ne pas manquer. 
Alors à nous le soleil, le chant des cigales, les olives et les bons petits vins de ce pays à l'accent chantant !


Sur la route...




Nous en rêvions depuis longtemps, notre vœu s'est exaucé... Nous l'avons notre maison de vacances roulante ! Alors que certains aiment passer du temps dans des hôtels spacieux, nous, nous préférons laisser le confort de côté pour profiter davantage de la nature. Entendre les oiseaux au réveil, dîner avec vue sur la mer, bouquiner seul au monde face à la montagne... Je pourrais vous énumérer l'ensemble des petits plaisirs de ce mode de vie mais ce serait trop long !  

Comme un air de vacances...



Mai et ses jours fériés ! Pour certains cela signifie moins de temps au travail et davantage à la maison - ou ailleurs, c'est aussi là l'occasion de prendre le large le temps de quelques jours... 
Pour d'autres, comme moi, les fériés et ponts ne sont qu'illusion.
Et pourtant, ces derniers jours et leurs airs d'été m'ont fait croire que j'y était moi aussi en vacances ! Vêtements d'hiver au placard - pieds à l'air dans les sandales, quel bonheur de profiter du soleil et de sa chaleur.

Alors, le temps d'une demie-journée de repos, je n'ai pas pu m'empêcher de mettre à sonner le réveil et d'aller me balader de petit matin, alors même que les plages étaient désertes et que seul le chant des oiseaux m'accompagnait...

C'était à Argenton et c'était doux... 





















Un jour j'irais à Belle-Île avec toi... Vers Locmaria !



Belle-Île, suite et fin ! Deux jours et demi en immersion sur l'île: après Le Palais nous voilà arrivés à Locmaria où nous avons réussi à dégoter un petit logement pas cher.
Petit bourg agréable, il ne m'a toutefois pas laissé le même engouement que Palais. Même si je dois l'avouer, les alentours valent le coup d’œil ! Malgré le brouillard, qui donne une ambiance particulière au lieu...

















Ce sont ses alentours qui valent le détour. Alors nous renfilons nos chaussures pour 12 nouveaux kilomètres, direction la Pointe du Skeul, jusque Port Lost-Kah par le sentier côtier...
Et à nouveau, on en prend plein les mirettes !















A bientôt Belle-Île ! Nous reviendrons, c'est promis...

Un jour j'irais à Belle-Île avec toi... De Palais à Sauzon !



Vous l'aviez compris, ce n'était pas prévu de nous retrouver ici ! Mais ce fut un réel plaisir que de découvrir cette île qui porte bien son nom...
Nous avons fait le choix de parcourir essentiellement Belle-Île-en-Mer à pieds, par les chemins côtiers, ce qui fait qu'en deux jours nous ne l'avons pas totalement explorée. Mais je crois que nous avons fait le bon choix car les paysages sont changeants que nous soyons au nord ou au sud de l'île et c'est là que nous avons été les plus émerveillés. Malgré le ciel grisâtre et même le brouillard...

Cap vers une île en avril !




Il se pourrait bien que ça devienne une tradition. Parce qu'il faut parfois s'en remettre aux aléas de la vie et y voir peut-être un signe !
Je vous explique = avril, mois d'anniversaire. Il devient coutume de prendre nos clics et nos clacs et de partir pour quelques jours à cette période de l'année. En 2017, nous partions pour Sein dont nous étions complètement tombés sous le charme. Une parenthèse enchantée...